Découvrez mes livres

8 milliards de chemins, une seule destination

L’humain, cet être en voyage sur terre mène une vie quotidienne si bien remplie qu’il oublie qu’il devra rendre un jour son corps et partir vers un endroit mystérieux. Un endroit que certains nomme le paradis, d’autres le néant.

Nous, « êtres humains » sommes tels de petits flocons de neige tombant du ciel et atterrissant sur le sol de cette planète. Nous sommes tous uniques et pourtant nous avons besoin des uns des autres afin de former ce tapis blanc. Mais un jour viendra où nous nous évaporerons, remontant d’où nous sommes venus. Nous avons ainsi partagé quelques moments avec la terre, lui offrant notre individualité, notre beauté.

Cette vie que l’on incarne est à la fois merveilleuse et si fragile, ce qui la rend encore plus précieuse.

Peut-être en ayant compris cela, nous porterons moins d’importance aux tracas quotidiens qui nous assaillent afin de nous concentrer sur l’essentiel. Peut-être relèverons-nous notre regard pour embrasser un horizon plus large de vie. Une façon de vivre à plus long terme sachant que nous sommes tous en vacances à l’hôtel de la Terre.

Je vous présente mon premier livre. C’est un petit écrit d’une centaine de pages. IL traite du sujet parfois un peu tabou de la mort : cette destination commune trop souvent oubliée, ignorée ou mal connue. Ce livre permet de voir la vie avec plus de largesse et donc avec plus de sens en étudiant son autre côté. Que se passe-t-il après ce grand saut ? Comment sublimer le temps sur terre qui nous est offert en ayant pris conscience de ce sujet tant ignoré ?

Ce livre apporte donc une lumière, un aperçu de ce qui se produira une fois notre dernier soupir rendu. Il offrira – grâce à cette nouvelle perspective – des pistes pour une nouvelle façon de vivre plus authentique.

La première partie traitera de l’autre face de la vie : la mort. Que nous arrivera-t-il après ce grand saut ? Des témoignages des rescapés de la mort seront présentés.

La deuxième partie nous permettra de repenser l’utilisation de notre temps sur terre et des priorités que l’on se fixe.

La troisième partie fera un petit voyage scientifique dans les chemins de l’après-vie.

La quatrième partie exposera pourquoi notre société actuelle perçoit l’après-vie comme une utopie et le néant comme la chose la plus probable comme destination commune.

Je vous invite donc à plonger dans cet inconnu mal compris et trop souvent mal perçu. Et ceci afin de vivre avec un regard plus clair sur le sens des choses. La mort nous replonge face à l’essentiel à ce qui compterait réellement à nos yeux. Alors bon voyage !